Les étapes importantes pour acheter un bien

Acheter une maison ou un appartement est une démarche très fastidieuse et chronophage. Cela demande une bonne organisation, de la persévérance et de l’endurance notamment face aux multiples démarches administratives.

Voici une liste exhaustive de ce qui vous attend :

Calculer votre budget

Dans un premier temps vous devrez calculer votre capacité d’endettement. Vous trouverez sur Internet de multiples sites qui vous permettront de faire une simulation rapide en fonction de vos ressources financières. Il faudra que vous pensiez à inclure aussi les frais de notaire qui seront à hauteur de 2% à 3 % du coût de votre futur domicile. 

Calculer son budget pour acheter une maison.

Trouvez le bien immobilier idéal

Deux choix se proposent à vous : trouver votre bien seul en cherchant sur les petites annonces ou passer par une agence immobilière.

Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. 

La démarche individuelle peut se montrer fatigante et longue, mais vous avez plus de chances de trouver un logement hors agence donc sans commission finale sur le prix final.

La seconde démarche est plus pratique. En effet, l’expert en immobilier vers lequel vous allez vous rapprocher va simplifier grandement vos démarches.

Connaissant bien le marché local, il sera vous trouver une demeure au prix le plus juste du marché. Il réunira aussi les documents indispensables pour conclure l’achat (diagnostics et certificats de conformité, titres de propriété, etc.).

Conclure un compromis de vente

Ce contrat engage le vendeur à vous vendre son bien, en donnant les conditions et le prix final et vous engage aussi à l’acheter.

Le compromis de vente, appelé aussi promesse synallagmatique de vente, engage juridiquement autant le vendeur que l’acquéreur.

Si l’une des deux parties se désiste, la justice tranchera et la partie lésée sera en droit de réclamer des dommages et intérêts.

Seul un cas de refus du prêt par la banque, le droit de préemption par la commune ou une servitude d’urbanisme grave découverte par la suite,peut rendre caduc le compromis.

Conclure un compromis de vente d'un logement.

Acquérir une offre de prêt immobilier

Les courtiers, les banques, en agence ou en ligne sont autant de choix possibles afin d’accélérer vos démarches.

Les courtiers vous permettront d’obtenir le meilleur taux, mais avec le risque de devoir changer de banque.

Tandis qu’en passant par votre banque, vous avez déjà établi une relation de confiance avec votre banquier donc les arrangements seront certainement possibles, mais le taux proposé n’est pas toujours à votre avantage.

Dans tous les cas, vous devrez fournir les documents suivant :

un justificatif d’identité,

un livret de famille, et un justificatif de votre situation maritale;

le dernier avis d’imposition, ainsi que votre dernier bulletin de salaire

les justificatifs des divers revenus si vous en touchez ,

les trois derniers relevés bancaires,

les titres de propriété si vous en avez,

le compromis de vente signé par les deux parties.

L’accord de garantie

Même si votre banque vous donne son accord, il lui faut recevoir un accord de garantie qui s’engage à votre place en cas de non-paiement de votre dette.

L’accord de garantie peut-être : une caution solidaire d’un particulier, une caution hypothécaire, une garantie hypothécaire, une caution fournie par une société spécialisée, une caution mutuelle fonctionnaire.

La remise des clés et signature devant le notaire

Si toutes les étapes ont été respectées, et après un délai de réflexion de 10 jours de votre part. Le notaire va vous convoquer après réception du chèque de votre banque (émis après votre accord) afin de signer l’acte de vente et vous remettre ainsi vos clés.

La remise des clés après passage chez le notaire.